Peux tu te présenter  ?

Je m’appelle Leijah Coulibaly, j’ai 21 ans et je suis en Ariège depuis 12ans environ.
J’ai comme diplôme un BEP Metier Relation Client et Usager, durant cette formation, j’ai réalisé des stages en milieu professionnel et les ai orientés dans des structures associatives comme L’Estive, Scène Nationale de Foix et de l’Ariège et le PAAJIP (Pole agglomération adolescents jeunes information prévention).
Ensuite j’ai pu réaliser un Service Civique en direction du public dans le développement de la culture lié à la programmation culturelle de l’Estive. Je suis aussi employée en tant qu’hôtesse d’accueil les soirs de spectacles depuis 4ans, et je réalise aussi actuellement une formation « Orientation aux métiers du spectacle vivant » à OCTOPUS (Avant Mardi) réseau des musiques actuelles Occitanie.

Pourquoi avoir voulu t’impliquer sur un événement comme Foix’R de Rue ?

Foix’R de rue est un festival qui est à l’initiative des jeunes et j’ai toujours aimé contribuer à un intérêt commun qui est en direction de la découverte et du partage des disciplines.

Fais-tu souvent du bénévolat en général ?

Depuis que j’ai 14 ans je suis bénévole sur des événements, festivals, concerts… J’ai commencé par un événement organisé par Radio Montaillou à la MJC de Tarascon, j’étais au poste d’accueil du public et contrôle des billets.
Ensuite j’ai continué à être bénévole à « Terre de Couleurs » pendant quelques années ainsi qu’au festival « Un sourire de Printemps », puis petit à petit j’ai été bénévole un peu partout en Ariège comme par exemple sur plusieurs concerts organisés par Art’Cade.

Tu es présente sur ce festival depuis ses débuts, dans différents pôles, pourquoi t’être ensuite orientée
vers le pôle programmation ? 

Oui je suis présente depuis le début, j’ai effectué un stage au PAAJIP pendant la création de la 1ere édition du festival dans la recherche de partenaires auprès des commerçants de Foix. Ensuite, je me suis aussi occupée du pôle barbe à papa pendant 2 éditions.
Depuis la 4ème années je fais partie de la commission de programmation du festival. J’avais envie de me sentir plus utile dans ma ville et dans ce festival, et de voir comment on réfléchi à la programmation, qu’est-ce qu’on prend en compte, comment gérer un budget, les démarches…

La programmation a toujours été quelque chose qui t’attirait ou tu voulais juste « tester » ? 

Depuis toujours je suis passionnée par l’Art !
Le théâtre, la danse, le cirque, la musique, l’art plastique, les arts martiaux, la cuisine, le cinéma… J’ai toujours voulu travailler en direction de ces arts. C’est pour cela que le pole programmation m’attirait. Dans la musique j’ai toujours aimé aller à la recherche de nouvelles découvertes, qui mélangent plusieurs couleurs et surtout j’ai toujours aimé les partager.

Et depuis tu étudies dans ce domaine, peux-tu nous dire en quoi consiste la formation que tu suis aujourd’hui ?

Aujourd’hui je fais une formation à OCTOPUS qui s’intitule « Orientation aux métiers du Spectacle Vivant ». Cette formation dure 3 mois, 2 mois de temps pédagogique et 1 mois en stage que je vais effectuer à CRICAO à Toulouse.
La formation est dédiée aux personnes ayant des connaissances, ou pas, dans le domaine du spectacle vivant et qui souhaitent définir un projet professionnel dans ce secteur. On voit les notions juridiques, administratives et techniques et tous les corps de métier liés au domaine du spectacle vivant et des musique actuelles.
On rencontre différents artistes ainsi que différents acteurs liés au monde de la culture, on a la chance d’avoir plusieurs intervenants qui nous expliquent leurs parcours, leurs travail, comment y accéder…
Cette formation permet également de se construire un futur réseau dans le milieu de la culture.

Penses-tu que cette expérience au sein du festival Foix’R de Rue, a été importante dans ton choix d’orientation et dans ta décision de suivre cette formation ?

Oui tout à fait !
Le fait de m’investir dans ce festival n’a fait que confirmer le secteur d’activité dans lequel j’ai envie de travailler.

Veux-tu en faire ton métier ?

En lien avec mes convictions personnelles, mes envies et mes compétences, je m’oriente vers les métiers de chargée d’action culturelle, relation publique mais aussi chargée de production et de programmation.
J’aimerai, dans une structure culturelle, être la personne qui fait le lien entre le public et les arts / artistes, mais aussi faire en lien entre des structures culturelles et le public.
Pour moi l’accessibilité à l’art et très importante dans l’épanouissement personnel d’une personne.

Un conseil pour les jeunes qui cherchent leur orientation, et qui sont intéressés par ce milieu ?

Continuez à faire ce qui vous anime. Montrez que vous êtes MOTIVE et CURIEUX.
Pausez des questions autour de vous, montrez que vous êtes intéressé(e)s et que vous voulez vous impliquer dans la cause qui vous tient à cœur. Impliquez vous dans les associations autour de vous (locales), il faut ce créer des opportunités et les saisir !


Partager sur
Facebookgoogle_pluspinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *